de fr it

WillyHabegger

3.5.1918 à Brenzikofen, 16.4.2002 à Thoune, prot., de Trub. Fils de Johann, agriculteur. Marie Gugger, fille de Fritz, agriculteur. Apprentissages de maréchal-ferrant à Thoune (1934-1937), puis de serrurier à Steffisburg, chez Küpfer, une fabrique de transports par câble (1939-1942, maîtrise fédérale en 1945). En 1943, H. ouvrit son propre atelier à Thoune. Avec Albert Schönholzer (1912-1999), il construisit à Spiez ses premiers téléfériques pour marchandises (1945) et pour passagers (1949). Il développa le treuil manuel qui porte son nom (1951) et fut aussi un pionnier dans le secteur des moyens de transport pour les expositions (notamment le minirail et le télécanapé pour l'Exposition nationale de 1964). Devenue leader dans ce domaine, son entreprise joua un rôle prépondérant dans le développement touristique alpin en construisant jusqu'en 1980 plus de 500 téléfériques, télésièges et télécabines ainsi que des téléskis. Elle produisit également des scies mécaniques, des perforatrices à roches, des fraiseuses pour tunnel et des élévateurs de grandes charges, destinés à la construction des centrales électriques. En 1980, la Banque cantonale bernoise obtint la cession forcée de l'entreprise (400 collaborateurs), qui traversait une crise de liquidités, et la vendit à la firme von Roll, d'où elle échut à la société Waagner-Birò en Autriche (1984). H. racheta à la Banque cantonale la division des élévateurs pour un million de francs et fonda la Habegger Maschinenfabrik AG, qu'il transmit à son fils Peter (1993). Avec plus de vingt collaborateurs en 2003, l'entreprise fabriqua des treuils à moteur connus dans le monde entier. H. fut membre du législatif de la ville de Thoune (1958-1965).

Sources et bibliographie

  • Arch. de la Habegger Maschinenfabrik AG, Thoune
  • Thuner Tagblatt, 4.5.1988
  • Motor im Schnee, 23, 1992, 14-25
  • Berner Zeitung, 28.4.1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.5.1918 ✝︎ 16.4.2002
Indexation thématique
Economie et professions