de fr it

Haenni

Famille d'entrepreneurs de Jegenstorf. A l'origine de cette entreprise active dans les instruments de mesure, on trouve Friedrich (1863-1939), mécanicien qualifié, qui fonda et exploita avec ses fils Friedrich Otto (1886-1955) et Hermann (1888-1916) un atelier de réparation pour vélos et machines agricoles à Jegenstorf. Après avoir repris l'établissement (1910), les fils diversifièrent leurs activités, notamment la serrurerie et les machines pour la fabrication de munitions. Leur décision de produire des manomètres fut couronnée de succès. En 1919, Haenni & Cie devint une société anonyme. C'est avec son manomètre à ammoniaque et son thermomètre bimétallique qu'elle conquit le marché allemand. La famille acheta une usine à Bad Cannstatt près de Stuttgart en 1927, une autre à Urtenen en 1930, active jusqu'en 1969, une société de distribution à Vienne en 1931 et fit construire une usine à Saint-Louis (Alsace) en 1933. En 1945, la part des exportations s'élevait à 50%. Après la guerre, les instruments de mesure pour la technique de réglage connurent un succès grandissant. La firme accepta en 1976 l'offre d'achat de la société Gebrüder Zehnder AG à Gränichen. De 1979 à 1991, elle prit de l'ampleur en créant de nouvelles sociétés de vente aux Etats-Unis, en Angleterre et en France, ainsi qu'une usine en Malaisie. Mais les annés 1985 à 2000 virent des baisses de rendements et des restructurations. En 1999, l'entreprise fut acquise par CGS Management AG. L'achat en France de Bourdon-Sedeme SA et au Danemark de Kamstrup Process A/S par le groupe CGS aboutit à la création de la holding Bourdon-Haenni (2000), dont le siège est à Jegenstorf.

Sources et bibliographie

  • Arch. Bourdon-Haenni Holding AG, Jegenstorf
  • Technik und Industrie und Schweizer Chemiker-Zeitung, 1944, no 19/20, 247
  • Berner Tagblatt, 31.10.1969
  • Schweizer Industrie-Blatt, 1970, no 3, 54
  • Jegenstorf, 1989, 129-130

Suggestion de citation

Zürcher, Christoph: "Haenni", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.08.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029771/2011-08-18/, consulté le 01.11.2020.