de fr it

LouisMüller

12.3.1864 à Bienne, 29.4.1943 à Bienne, prot., de Nidau. Fils de Karl Ludwig Emil, fabricant de montres. Sophie Elisabeth Grunau, fille de Gustav, fabricant de montres. Gymnase à Neuchâtel (inachevé), école d'horlogerie à Bienne. En 1890, M. reprit l'usine de son père (La Champagne) et la transforma en société par actions (Louis Müller & Cie, puis Louis Müller SA). Fondateur d'une fabrique de roulements à billes miniatures à Bienne. Membre de la direction de la Caisse d'épargne de Bienne (1912-1943). Membre des chambres de commerce bernoise et suisse (1909-1931). Vice-président de la Chambre horlogère suisse, président de la Chambre bernoise. Vice-président du conseil de la Banque cantonale bernoise. Juge au tribunal du commerce. Fondateur et président (1894-1904) de la Société des fabricants de montre de Bienne. Cofondateur et membre du comité de la Fédération horlogère (auj. Fédération de l'industrie horlogère suisse). Membre radical du législatif biennois.

Sources et bibliographie

  • Caisse d'épargne de Bienne, 1823-1973, 1973
  • W. et M. Bourquin, Biel, stadtgeschichtliches Lexikon, 1999, 272
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Karl Ludwig Müller (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 12.3.1864 ✝︎ 29.4.1943
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Christoph Zürcher: "Müller, Louis", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.08.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029797/2011-08-18/, consulté le 03.03.2024.