de fr it

FrédéricSavoye

9.2.1916 à Neuchâtel, 2.9.1993 à Sion, prot., du Locle, des Planchettes et de Saint-Imier. Fils de Maurice (->). 1955 Olga Rachel Blanchut. Formation commerciale. Entré en 1939 à la Compagnie de montres Longines, S. en devient directeur commercial en 1962. Il occupe ce poste jusqu'à la reprise de Longines par l'Asuag, en 1972, date à laquelle il quitte l'entreprise. Conseiller municipal radical de Saint-Imier (1962-1974). Président de l'Association cantonale bernoise des fabricants d'horlogerie (1968-1971) et de l'Association pour la défense des intérêts du Jura (1973-1981). Amateur d'objets d'art, S. a légué une remarquable collection de pendules au Musée d'horlogerie du Locle.

Sources et bibliographie

  • Les intérêts de nos régions, décembre 1993
  • L. Marti, «ADIJ 1975-2000», in Actes SJE, 2000, 293-349
  • P.-Y. Donzé, Hist. d'un syndicat patronal horloger, 2006, 98
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.2.1916 ✝︎ 2.9.1993
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Beuchat-Bessire, Anne; Krüttli, Catherine: "Savoye, Frédéric", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.04.2013. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029800/2013-04-04/, consulté le 20.09.2020.