de fr it

PeterZybach

9.10.1790 à Meiringen, 14.2.1873 à Meiringen, prot., de Meiringen. Fils de Simon et de Barbara Bysäth. 1821 Margaretha Leuthold, fille de Jakob, gardien de l'hospice du Grimsel. Aubergiste à la Handegg (comm. Guttannen). Z. fut fermier de l'hospice du Grimsel (dès 1836), qu'il agrandit à ses frais. L'établissement florissant suscita des convoitises, c'est pourquoi les gens du Hasli, propriétaires de l'hospice, ne prolongèrent pas le fermage (1852). Dépité par la perte de l'hospice et de ses investissements, il ordonna à ses valets d'hiver de bouter le feu à l'hôtel le 6 novembre 1852. Condamné à mort en 1853, puis gracié et banni, il vécut quatre ans en Alsace. Il fut totalement gracié en 1862. Z. compte parmi les pionniers du tourisme dans l'Oberland bernois et la région du Grimsel, alors au centre de l'alpinisme, de la recherche sur les Alpes et de la glaciologie.

Sources et bibliographie

  • P. Hertig, Die Geschichte der Oberaarjochhütten, 2000
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.10.1790 ✝︎ 14.2.1873
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Reichen, Quirinus: "Zybach, Peter", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.03.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029833/2014-03-03/, consulté le 25.10.2020.