de fr it

FritzBlösch

29.12.1808 à Bienne, 28.12.1887 à Bienne, de Bienne. Fils de Johann Alexander, médecin. Frère de Cäsar Adolf (->) et d'Eduard (->). 1833 Adèle Emilie Neuhaus, fille de Johann Rudolf Neuhaus. Après une formation commerciale à Paris, B. entra dans la tréfilerie de son beau-père à Boujean (Blösch, Neuhaus & Cie), entreprise dont dépendaient aussi la filature de coton (fondée en 1825) et la fabrique de tissu (1830) du quartier de Champagne à Bienne. Il fit aménager en 1874 une canalisation qui lui permit de mieux exploiter l'énergie hydraulique au Taubenloch. Il ferma la filature en 1879 et se consacra entièrement à la tréfilerie. Il installa dès 1882 un générateur, afin d'éclairer une salle de l'usine. En 1884 il réussit l'un des premiers transports de courant continu à longue distance (plus de 1200 m), jusqu'à la fabrique d'horlogerie Bourgeois et Roulet. Député radical au Grand Conseil bernois (1864-1871).

Sources et bibliographie

  • F. Schwab, 300 Jahre Drahtindustrie, 1934
  • R. Dahler, «Von der Bieler Indiennenindustrie von den Anfängen bis zum Ende der französischen Zeit», in Ann. biennoises, 1988, 68-133
  • 100 Jahre Elektrizitätswerk Biel, 1894-1994, 1994, 33
  • W. et M. Bourquin, Biel, stadtgeschichtliches Lexikon, 1999, 79
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.12.1808 ✝︎ 28.12.1887