de fr it

HeinrichHandschin

1.2.1830 à Rickenbach (BL), 16.6.1894 à Bâle, prot., de Rickenbach, bourgeois d'honneur de Gelterkinden (1891). Fils de Johannes, passementier. Célibataire. Passementier à Bâle (1845-1854), puis formation de tisserand en velours à Saint-Etienne (Rhône-Alpes) de 1854 à 1856. Maître tisserand à Moscou, dans la fabrique de l'industriel argovien Bernhard Lerch (1856). En 1859, H. créa sa propre entreprise de tissage dans cette ville. Il en remit la direction en 1882 à son associé, Jakob Wirz, et, fortune faite, il revint à Bâle en 1885. En 1893, il légua ses biens au canton de Bâle-Campagne. La fondation Handschin, créée en 1894 et toujours active, a pour principal objectif de favoriser la formation de jeunes de ce demi-canton.

Sources et bibliographie

  • E. Wirz, Heinrich Handschin von Rickenbach, 1944
  • R. Haener, Heinrich Handschin und seine Stiftung, 1994
  • R. Haener, «Heinrich Handschin», in BHB, 20, 1995, 213-220
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.2.1830 ✝︎ 16.6.1894
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Schibler, Thomas: "Handschin, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.08.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029868/2006-08-04/, consulté le 26.10.2020.