de fr it

EdouardSandoz

Edouard Sandoz à sa table de travail au Lausanne Palace. Photographie, 1927 (Firmenarchiv der Novartis AG, Bâle, SA FOT 2.25.025).
Edouard Sandoz à sa table de travail au Lausanne Palace. Photographie, 1927 (Firmenarchiv der Novartis AG, Bâle, SA FOT 2.25.025).

28.10.1853 à Bâle, 9.1.1928 à Lausanne, prot., du Locle et des Ponts-de-Martel. Fils de Charles-Auguste, drapier, et de Marie-Louise Luya. 1880 Olympe David, fille de Maurice Louis, industriel. Beau-frère de Jacques David. En 1865, la famille déménagea à Lausanne. Apprenti de commerce dès 1872 chez Adolf E. Vischer-Sarasin & Cie, vente de soie grège à Bâle, S. entra en 1878 aux établissements A. Poirier et G. Dalsace, fabrique de colorants à l'aniline à Saint-Denis près de Paris, puis, à son retour à Bâle en 1880, dans la fabrique de colorants Durand & Huguenin. En 1885, il conduisit la négociation entre Durand & Huguenin et le chimiste Alfred Kern, qui entendaient créer ensemble une nouvelle fabrique de colorants. La négociation ayant échoué, S. et Kern fondèrent, en 1886, la fabrique de produits chimiques Kern & Sandoz (société en nom collectif). La participation financière de Kern, qui apportait aussi son expérience des procédés de fabrication, se limitait à 100 000 francs, tandis que celle de S. était de 300 000 francs. A la mort de Kern, en 1893, S. dirigea seul l'entreprise qui devint la société en commandite Sandoz & Cie. En 1895, il abandonna la direction pour raison de santé et transforma l'affaire en une société anonyme (Fabrique de produits chimiques ci-devant Sandoz). Il s'établit à Lausanne. S'identifiant de moins en moins avec la politique commerciale de l'entreprise, il se retira du conseil d'administration en 1907, mais continua d'exercer une influence comme actionnaire majoritaire. De 1916 à 1921, il retrouva son siège d'administrateur; c'est à son initiative que furent décidées trois augmentations de capital. Philanthrope, il soutint des hôpitaux, des orphelinats et des écoles.

Sources et bibliographie

  • Arch. Novartis SA, Bâle
  • R. Riedl-Ehrenberg, «Alfred Kern (1850-1893), Edouard Sandoz (1853-1928)», in Schweizer Pioniere der Wirtschaft und Technik, 44, 1986, 45-84
  • J.-P. Jelmini, dir., Les Sandoz, du Moyen Age au troisième millénaire, 2000, 229-237
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.10.1853 ✝︎ 9.1.1928
Indexation thématique
Economie et professions