de fr it

Adolphe d'Eggis

22.11.1855 à Fribourg, 8.2.1941 à Fribourg, catholique, de Fribourg. Fils d'Augustin Eggis, professeur au collège Saint-Michel et maître de chapelle, et de Maria Katharina née von Arx. Demi-frère d'Etienne Eggis. 1893 Anna Maria Borner, fille de Hyazinth Borner, mécanicien CFF. Collège Saint-Michel. Aux côtés de Georges Python, Adolphe d'Eggis collabora à la fondation de la Banque de l'Etat de Fribourg (1892) et endossa avec sa propre banque (Eggis & Cie) la responsabilité de la débâcle financière de la Loterie de l'université. Il fut fondateur du conservatoire de Fribourg (1904; président 1907-1912). Chargé d'études financières pour le Saint-Siège en 1904, il se vit conférer le titre de comte héréditaire par Pie X (1905). Membre actif de nombreuses sociétés savantes, Adolphe d'Eggis créa deux revues de vulgarisation scientifique, Le Monde de la science et de l'industrie (1879) et La Science pratique (1886).

Sources et bibliographie

  • Nouvelles étrennes fribourgeoises, 75, 1942, pp. 184-192 (nécrologie).
  • Eggis, Jean-Jacques d': Famille Eggis-d'Eggis & familles alliées, ms., 1996 (Archives de l'Etat de Fribourg, Fribourg).
Complété par la rédaction
  • Aellen, Hermann; Meyer, Wilhelm Josef et al. (éd.): Dictionnaire suisse des contemporains, 1921, p. 180.
  • Eggis, Jean-Jacques d': «La famille Eckes – Eggis – d'Eggis», in: Bulletin de l'Institut fribourgeois d'héraldique et de généalogie, 2010, no43, pp. 5-37.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Adolphe-Prosper Eggis (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 22.11.1855 ✝︎ 8.2.1941

Suggestion de citation

Bugnard, Pierre-Philippe: "Eggis, Adolphe d'", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.04.2020. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/029967/2020-04-23/, consulté le 03.12.2020.