de fr it

Jean-FrançoisBautte

26.3.1772 à Genève, 30.11.1837 à Genève, natif, d'une famille originaire de Castres (F). Fils d'Abraham, émailleur (✝︎1773), et de Marie-Anne Mare (suicide en 1782). 1) Jeanne-Suzanne Grandpierre, 2) Marthe-Elisabeth Séchehaye. Enfance difficile. Apprentissage d'orfèvre-bijoutier en 1784, puis de monteur de boîtes, en 1790, chez Jacques-Dauphin Moulinié. Entreprenant et doué pour le commerce, B. s'associe en 1793 à son ancien patron sous la raison sociale "Moulinié et Bautte". Il aura plus tard sa propre fabrique d'horlogerie qui occupera de nombreux ouvriers et jouira d'une réputation internationale.

Sources et bibliographie

  • E. Jaquet, «Le cabinotier Jean-François Bautte, rénovateur de la "Fabrique" genevoise», in Revue internationale d'horlogerie, 51, 1950, 7, 49-59
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.3.1772 ✝︎ 30.11.1837
Indexation thématique
Economie et professions