de fr it

Jean-JacquesGautier

21.9.1912 aux Eaux-Vives (auj. comm. Genève), 1.5.1986 à Chêne-Bougeries, prot., de Genève. Fils de Charles, banquier, et d'Hélène Pictet (->). Catherine Zanello, fille de Charles, entrepreneur, et d'Annette Cingria. Licence (1934) puis doctorat (1941) en droit à Genève. Avocat de 1937 à 1946, G. entre alors à la banque Pictet dont il devient associé en 1955. Il quitte ces fonctions en 1973 pour se consacrer à la lutte contre la torture. Il fonde en 1977 le Comité suisse contre la torture, devenu en 1992 l'Association pour la prévention de la torture, qui obtient la signature de conventions internationales. Docteur honoris causa ès sciences politiques de l'université de Saint-Gall (1981), en théologie de celle de Lausanne (1985).

Sources et bibliographie

  • APriv, Fondation Arch. européennes, Genève
  • Journal de Genève, 17.6.1981; 23.10.1985; 3/4.5.1986; 27.11.1987
  • La Suisse, 3.5.1986
  • Le Courrier, 6.5.1986
  • Vie Protestante, 9.5.1986
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.9.1912 ✝︎ 1.5.1986
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

de Senarclens, Jean: "Gautier, Jean-Jacques", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.07.2007. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030008/2007-07-03/, consulté le 24.11.2020.