de fr it

EmilieParavicini-Blumer

14.2.1808 à Mollis, 3.2.1885 à Mollis, prot., de Glaris. Fille de Johann Jakob Blumer, médecin, et d'Anna Müller. 1825 Bartholome Paravicini, fils de Johannes, marchand et conseiller. Etudes avec sa mère, puis avec une préceptrice. P. travailla pour l'œuvre d'entraide pour les émigrés polonais (années 1830), participa à la distribution de secours aux habitants de Glaris après l'incendie de 1861 et s'engagea en faveur de la création d'un institut pour jeunes filles à Mollis. Elle découvrit la médecine dans le cabinet de son père et se tourna vers l'homéopathie dans les dernières années de sa vie. Reconnue pour la qualité de ses soins, elle fut accusée de charlatanisme par les médecins. La landsgemeinde statua sur son cas et, contre toute attente, accorda aux personnes sans formation ou diplôme le droit d'exercer la médecine (1874). P. laissa une correspondance riche de renseignements sur sa vie, ses intérêts et ses amitiés.

Sources et bibliographie

  • H. von Lerber, Oben bleiben!: Die Lebensgeschichte der tapferen Glarnerin Emilie Paravicini-Blumer, 1808-1885, 1961
  • E. Joris, Liberal und unerschrocken: Die Pädagogin Josephine Stadlin - die Homöopathin Emilie Paravicini-Blumer. Handlungsspielräume von Bildungsbürgerinnen im 19. Jahrhundert, 2011
  • E. Joris, «Helfen und Heilen - Homöopathie versus Schulmedizin. Emilie Paravicini-Blumer und Fridolin Schuler», in Historische Begegnungen, éd. E. Joris, B. Meier, M. Widmer, 2014, 147-174
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Emilie Blumer (nom de naissance)
Emilie Paravicini (nom de mariage)
Dates biographiques ∗︎ 14.2.1808 ✝︎ 3.2.1885
Indexation thématique
Economie et professions