de fr it

PeterBlumer

1.5.1771 à Nidfurn, 13.1.1826 à Schwanden (GL), prot., de Nidfurn et Schwanden. Fils de Fridolin, négociant, et de Susanna Äbli. Petit-fils de Peter (->). 1802 Ursula B., fille de Peter, propriétaire d'alpages et officier au service du Piémont. A l'âge de 15 ans, B. fut initié au commerce par son père à Bologne. Deux ans plus tard, et sous le nom de Pietro Blumer, il fondait à Ancône, alors port franc, sa propre maison d'import-export qui devint rapidement florissante et se spécialisa dans les textiles. Le Blocus continental napoléonien favorisait l'exportation des filés et des cotonnades que B. faisait fabriquer en Suisse selon le Verlagssystem. Comme cette industrie était dévoreuse de capitaux, il associa quatre beaux-frères à son entreprise. En prenant de l'âge, B. finit par diriger son affaire presque exclusivement de Schwanden. Il faisait imprimer les cotonnades par d'autres maisons glaronaises. Se fondant sur l'importante augmentation des exportations en 1820, il projeta de fonder sa propre indiennerie à Schwanden, laquelle ne sera ouverte qu'en 1828. A la mort de B., le groupe occupait, rien que dans le Hinterland glaronais, plus de 500 personnes. La maison d'Ancône avait des relations avec le monde entier et faisait état d'une fortune de 600 000 fl. B. devint membre du Conseil de Glaris en 1817.

Sources et bibliographie

  • W. Blumer, Geschichte der Blumer, 1960, 43-46
  • H. Thürer, Notizen und Beiträge zur Geschichte der Blumer, 1970, 77
  • H.R. Stauffacher, Herrschaft und Landsgemeinde, 1989, 122-123, 163-164
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.5.1771 ✝︎ 13.1.1826
Indexation thématique
Economie et professions