de fr it

Giovanni deCastelmur

Portrait de Giovanni de Castelmur. Photographie, vers 1850 (Rätisches Museum, Coire).
Portrait de Giovanni de Castelmur. Photographie, vers 1850 (Rätisches Museum, Coire).

8.1.1800 à Stampa, 24.6.1871 à Nice, protestant, de Stampa. Fils d'Antonio de Castelmur, propriétaire d'une confiserie à Marseille, et de Maria Stampa. 1840 Annetta de Castelmur, fille de Giovanni de Castelmur, podestat, de Stampa. Après sa scolarité à Marseille, Giovanni de Castelmur ouvrit une confiserie à Nice, tout en se consacrant à la politique et au droit. Il fit restaurer en 1839 les ruines de l'église Notre-Dame de Porta au-dessus de Promontogno (Castelmur) et bâtir dès 1840 le palais Castelmur à Coltura. Auteur d'Alcune riflessioni politiche (1830), il traduisit en italien (1836) l'ouvrage de Heinrich Zschokke sur l'histoire des III Ligues (Geschichte des Freistaats der drei Bünde im hohen Rhätien, 2 vol., 1828) et finança la publication du recueil d'hymnes religieux Salmi e cantici sacri (1863). Ses écrits politiques et sociaux lui valurent vers 1860, sous Napoléon III, le titre de baron.

Sources et bibliographie

  • Castelmur, Giovanni de: Alcune riflessioni politiche, 1830.
  • Zschokke, Heinrich: Storia della Repubblica delle Tre Leghe nell’alta Rezia, 2 vol., 1836 (traduit de l'allemand par Giovanni de Castelmur).
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Giovanni di Castelmur
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 8.1.1800 ✝︎ 24.6.1871

Suggestion de citation

Dolf Kaiser: "Castelmur, Giovanni de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.08.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030101/2021-08-12/, consulté le 02.07.2022.