de fr it

Johann ChristophCandrian

1.6.1849 à Bonaduz, 16.5.1928 à Coire, cath., de Bonaduz. De famille paysanne, C. émigra en 1868 pour rejoindre son frère Josef Anton à Kalouga (Russie centrale). Parti pour devenir confiseur, il édifia en fait à Novoborisov sur la Bérézina un petit empire industriel fondé sur le travail à domicile, ce qui lui valut le surnom de "gouverneur de Borisov". Il y eut jusqu'à 30 000 paysans des gouvernements de Minsk, Moguilev, Smolensk et Vitebsk livrant, surtout en automne, des cerceaux de coudrier et des corbeilles, emballages utilisés par les industries du ciment, du sucre et de la pêche. C. exportait même en Allemagne et en Angleterre. La Première Guerre mondiale et la guerre civile ruinèrent son entreprise. Lui-même fut condamné à deux ans de travaux forcés sous prétexte de germanophilie. Il s'enfuit devant les bolcheviks en été 1920 et revint, sans fortune, à Bonaduz où on l'appelait "le Russe".

Sources et bibliographie

  • R. Bühler, Bündner im Russischen Reich, 1991
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.6.1849 ✝︎ 16.5.1928
Indexation thématique
Economie et professions