de fr it

DasAufgebot

Affiche des jeunesses communistes et socialistes contre la révision totale de la Constitution, initiative lancée par les frontistes, les jeunes libéraux, les jeunes paysans et les jeunes conservateurs. Elle fut rejetée par le peuple le 8 septembre 1935 (Bibliothèque de Genève).
Affiche des jeunesses communistes et socialistes contre la révision totale de la Constitution, initiative lancée par les frontistes, les jeunes libéraux, les jeunes paysans et les jeunes conservateurs. Elle fut rejetée par le peuple le 8 septembre 1935 (Bibliothèque de Genève).

Mouvement politique formé par les lecteurs de Das Aufgebot ("l'appel"), hebdomadaire fondé en mai 1933 par Jacob Lorenz, professeur d'économie politique à l'université de Fribourg. Comme les fronts (Frontisme), l'Aufgebot milita pour une rénovation politique de la Suisse, dans le respect toutefois de la démocratie et des particularités nationales. En dépit de ses tendances antilibérales, anticapitalistes et antisémites, il se tint à distance du fascisme et du national-socialisme. En économie, fidèle à la doctrine sociale de l'Eglise catholique, il prônait le corporatisme. Lorenz fut le premier à réclamer une révision totale de la Constitution fédérale et il s'allia dans ce but aux frontistes. L'initiative fut toutefois rejetée par le souverain en 1935. Conçue à l'origine comme un rassemblement de masse, puis, à partir de 1934, comme un mouvement d'élite, l'organisation perdit rapidement son importance, alors que le journal survécut jusqu'à la fin de 1957.

Sources et bibliographie

  • J. Lorenz, Korporativer Aufbau, 1933
  • Das Aufgebot, 1933-1957
  • P. Stadler, «Die Diskussion um eine Totalrevision der Schweizerischen Bundesverfassung 1933-1935», in RSH, 19, 1969, 75-169
  • A. Mattioli, éd., Intellektuelle von rechts, 1995, 219-238