de fr it

Sac d'Ittingen

L'arrestation du pasteur Johannes Oechsli à Burg, près de Stein am Rhein, par le Schwytzois Josef Amberg, bailli catholique de Thurgovie, activa l'alliance défensive des communes de Stammheim, Waltalingen, Nussbaumen, Burg et Stein am Rhein. Des milliers de personnes convergèrent vers la Thur, puis se rendirent à la chartreuse d'Ittingen. Les passions religieuses et le mécontentement des paysans se traduisirent par deux journées de violences, les 18 et 19 juillet 1524. Le couvent fut entièrement détruit (il ne sera relevé qu'en 1550). Cet événement provoqua un âpre conflit entre les cantons confédérés. On fut à deux doigts d'entrer en guerre. Trois prétendus meneurs, Hans Wirth, sous-bailli de Stammheim, son fils Hans, ainsi que Burkhart Rüttimann, sous-bailli de Nussbaumen, furent condamnés, en dépit des protestations de Zurich, par les délégués des autres cantons, et exécutés le 28 septembre. Le sac d'Ittingen annonce la guerre des Paysans qui embrasa le sud de l'Allemagne en 1525.

Sources et bibliographie

  • F. Günther, Der deutsche Bauernkrieg, 101975, 96
  • P. Kamber, Der Ittinger Sturm, 1997

Suggestion de citation

Früh, Margrit: "Ittingen, sac d'", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.12.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030203/2006-12-12/, consulté le 22.10.2020.