de fr it

FranzHurter

30.7.1792 à Schaffhouse, 8.11.1860 à Schaffhouse, prot., de Schaffhouse. Fils de David (->). 1818 Johanna Francisca Louisa Peyer. Imprimeur et éditeur réputé, H. fut également corédacteur avec son frère Friedrich Emanuel (->) du Wochenblatt, de la Post- und Ordinari Schaffhauser Zeitung, de l'Erneuerte Schaffhauser Zeitung, de la Hurterische Zeitung, de l'Allgemeiner Schweizerischer Korrespondent (dès 1814), des Vaterländische Blätter (1816). Le Korrespondent était un organe conservateur, largement diffusé en Suisse centrale et dans le Bade sous la Restauration; violemment opposé à la Régénération, il était particulièrement apprécié dans les cercles aristocratiques. Les Vaterländische Blätter furent interdites en 1817, en raison de leur extrémisme conservateur. En 1845, après trente-trois ans d'activité dans la presse politique, H. vendit l'imprimerie Zum Jordan et la maison d'édition, parce qu'il estimait que le conservatisme manquait de dynamisme et de cohérence. Membre de la Constituante municipale (1831) et du Conseil de ville (exécutif, 1831-1832 et 1835-1839); député au Grand Conseil schaffhousois (1835-1845). Sa motion demandant l'adhésion de Schaffhouse au Zollverein souleva l'indignation dans toute la Suisse.

Sources et bibliographie

  • Genealogisches Register der Stadt Schaffhausen, AV Schaffhouse
  • Schaffhauser Mappe, 16, 1948, 18
  • E. Joos, Parteien und Presse im Kanton Schaffhausen, 1975
  • SchaffGesch., 1-3
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.7.1792 ✝︎ 8.11.1860
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Joos, Eduard: "Hurter, Franz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 30.10.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030345/2007-10-30/, consulté le 26.11.2020.