de fr it

JakobNohl

30.3.1881 à Feuerthalen, 10.7.1952 à Küsnacht, prot., de Laufen-Uhwiesen, fils de Heinrich, fondeur, et de Magdalena Russenberger. 1904 Lina Joho, fille de Samuel, teinturier. Ecoles à Schaffhouse. Alors qu'il était apprenti, puis employé de l'atelier graphique Müller & Trüb (plus tard Trüb & Co.) à Aarau (1897-1909), N. suivit les cours de l'école des arts et métiers de Bâle et du technicum de Winterthour, puis obtint un brevet de maître de dessin. Revenu à Schaffhouse en 1909, il enseigna cette branche à l'école de perfectionnement et entra à l'atelier de lithographie Stünzi & Cie. En 1914, il en devint l'associé, avant de le reprendre entièrement à son compte. Il se tailla une réputation avec ses lithographies monochromes ou polychromes représentant, outre la ville et le canton de Schaffhouse, des motifs alpins ou tessinois.

Sources et bibliographie

  • AV Schaffhouse
  • M. Cordes, «Johann Jakob Nohl», in SchBeitr., 81, 2007, 213-225
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.3.1881 ✝︎ 10.7.1952

Suggestion de citation

Ulrich Wipf, Hans: "Nohl, Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.08.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030346/2009-08-12/, consulté le 29.10.2020.