de fr it

HeinrichHatt-Haller

1.5.1878 à Hemmental, 7.6.1940 à Zurich, prot., de Hemmental (bourgeois d'honneur en 1929) et Zurich. Fils d'Adam Hatt, agriculteur, et de Barbara Schlatter. 1) 1902 Marie Haller, fille de Heinrich, agriculteur, d'Albisrieden (auj. comm. Zurich), 2) 1936 Rosalie von Meiss, fille d'Emil, commerçant, de Zurich. D'origine modeste, H. fit un apprentissage de maçon à Schaffhouse et partit en 1897 pour un tour de compagnonnage à travers l'Autriche, l'Allemagne et la Hollande. De retour en 1902, il fonda à Zurich une entreprise de construction. Membre radical du Grand Conseil de ville (Conseil communal dès 1934) de 1913 à 1938, député au Grand Conseil zurichois de 1925 à 1932. Membre de la direction centrale de la Société suisse des entrepreneurs de 1928 à 1940.

L'entreprise de H., la future HHH, se développa pendant les années prospères qui précédèrent la Première Guerre mondiale. L'introduction précoce de techniques modernes en fit l'une des plus grandes du secteur de la construction en Suisse dans les années 1920. Elle avait ses propres ateliers et comptait plus de 2000 employés en 1929. D'abord active dans le bâtiment à Zurich et alentours, elle se lança rapidement dans le génie civil, participant à de gros chantiers dans tout le pays. Maisons familiales et immeubles locatifs, usines, banques, magasins, bâtiments publics (Banque nationale, gare d'Enge, église de Fluntern), ponts routiers et ferroviaires, barrages et centrales électriques comptent parmi ses réalisations. Convertie en société anonyme en 1928, Heinr. Hatt-Haller AG participa dans les années 1930 à d'autres grands projets: téléphérique du Säntis, funiculaire Davos-Parsenn, Palais des Nations à Genève.

A la mort de H., ses fils Heinrich H.-Bucher (1903-1986), Rolf H.-Bucher (1916-2003), tous deux gendres de Johann Bucher-Guyer, et Eugen H.-Wiskemann (1909-1997) reprirent la direction. Après 1945, durant le boom du secteur de la construction, l'entreprise HHH prit part à d'autres grands chantiers en Suisse et à l'étranger. Pourvue d'une division immobilière, en 1959, elle se transforma en entreprise générale. Entre 1957 et 1982, elle eut une participation dans une société de construction sud-africaine. Elle comptait 1000 employés en 1982, année de sa vente contre participation au holding Zschokke SA, dont elle fut une filiale jusqu'en 2001.

Sources et bibliographie

  • «Heinrich Hatt», in SchBeitr., 68, 1991, 72-77
  • Ch. Hämmig, Firmengeschichte der Bauunternehmung AG Heinr. Hatt-Haller, 1998
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Heinrich Hatt (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 1.5.1878 ✝︎ 7.6.1940
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Bürgi, Markus: "Hatt-Haller, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.11.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030364/2007-11-29/, consulté le 28.10.2020.