de fr it

Johann BernhardZündel

26.11.1791 à Schaffhouse, 29.5.1863 à Schaffhouse, protestant, de Schaffhouse. Fils de Melchior Zündel, prévôt de corporation, et de Margaretha von Waldkirch, issue d'une famille aisée de l'élite politique. 1826 Maria Elisa Peyer, fille de Johannes Peyer, maître de poste. De 1806 à 1808, Johann Bernhard Zündel fréquenta l'institut de Johann Heinrich Pestalozzi à Yverdon, puis il suivit une formation commerciale à Saint-Gall, Berthoud et Amsterdam. Il fut ensuite officier au service de Hollande dans le régiment Ziegler (1815-1829). A son retour en Suisse, Zündel fabriqua des cartes à jouer et travailla comme marchand de bois, meunier et banquier. Il fut conseiller municipal de Schaffhouse (1831-1835), député au Grand Conseil schaffhousois (1832-1847) et juge cantonal (1840-1843). Zündel organisa avec succès la défense de la ville lors de la révolution libérale de 1831 et fut colonel des troupes cantonales (1835-1839).

Sources et bibliographie

  • Bächtold, Kurt: «Johann Bernhard Zündel», in: Schaffhauser Biographien, 58, 1981, pp. 387-393 (Schaffhauser Beiträge zur Geschichte).
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 26.11.1791 ✝︎ 29.5.1863

Suggestion de citation

Guisolan, Michel: "Zündel, Johann Bernhard", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.10.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030365/2020-10-05/, consulté le 26.10.2020.