de fr it

LeoNiggli

1.7.1850 à Wolfwil, 15.11.1899 à Wolfwil, de Wolfwil. Fils de Josef Franz et d'Anna Maria Kiefer. 1874 Clara Emilie Scherer, de Soleure, fille de Georg Anton, inspecteur forestier. N. dirigea la Caisse hypothécaire semi-étatique de Soleure à partir de 1875 déjà. Député radical au Grand Conseil soleurois (1876-1886). Membre dès 1886 de la commission chargée de préparer la fondation d'une banque cantonale, il se vit attribuer la coresponsabilité du krach bancaire de 1887 (qui entraîna la même année une révision constitutionnelle et l'élection du premier gouvernement conservateur). Traduit en justice, il fut condamné à deux ans et demi de réclusion, auxquels vint s'ajouter une peine supplémentaire de six mois dans le cadre du procès parallèle lié à la faillite de la fabrique d'horlogerie Roth & Cie.

Sources et bibliographie

  • M. Angst, Der Solothurner Bankkrach und die Verfassungsrevision von 1887, 1986
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.7.1850 ✝︎ 15.11.1899
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Wallner, Thomas: "Niggli, Leo", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.10.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030394/2008-10-27/, consulté le 28.11.2020.