de fr it

Tuchschmid

Halle de montage de l'entreprise Tuchschmid à Frauenfeld. Photographie, 1952 (Stadtarchiv Frauenfeld, Fotoarchiv Bär).
Halle de montage de l'entreprise Tuchschmid à Frauenfeld. Photographie, 1952 (Stadtarchiv Frauenfeld, Fotoarchiv Bär). […]

Famille protestante de Thundorf et de Frauenfeld (dès 1890). Jakob (1822-1895) créa en 1849 à Thundorf une serrurerie, qu'il transféra en 1862 à Frauenfeld. Son fils Jakob (1858-1909) lui succéda en 1888. Il fabriqua des cuisinières, des balustrades, des grilles et des marquises Jugendstil. A partir de 1895, il conçut des éléments de construction en fer, notamment pour des ponts, et, en 1898, fit construire une halle de montage. A sa mort, la direction de l'entreprise fut reprise par sa femme Rosine T.-Baumgartner (1861-1912), puis par sa fille Rosa (1890-1957) en 1912 (sous le nom de Jakob Tuchschmids Erben), enfin par son fils Walter (->) en 1916. Le fils cadet, Jakob (1897-1982), entra également dans l'entreprise en 1921. La maison Tuchschmid Frères, société anonyme en 1949, développa la production industrielle et érigea des halles de fabrication dans les années 1950 à Frauenfeld. Walter Jakob (1920-2010), fils de Walter, entra dans l'entreprise comme ingénieur en 1949 et en prit la direction en 1963 (président de la holding jusqu'en 1998). La firme produit des éléments en acier, métaux et métaux légers et fabriqua, dès 1966, des entrepôts à hauts rayonnages (ainsi pour Daimler-Benz à Sindelfingen, dans le Bade-Wurtemberg). Rebaptisée Tuchschmid AG en 1973, elle a reçu plusieurs prix suisses et européens récompensant des constructions en acier, notamment en 1999 pour le toit du Centre de la culture et des congrès (KKL) de Lucerne et en 2009 pour le baldaquin de verre de la place de la Gare à Berne. Elle a fabriqué également le "monolithe" du lac de Morat pour Expo.02. L'entreprise comptait 317 employés en 1965, 120 en 2010.

Sources et bibliographie

  • M. Casadio, Les femmes entrepreneurs de la Suisse du XIXe siècle, mém. lic. Lausanne, 2003, 84-89
  • H. Ruprecht, Vom Holzkochherd zu Stahl-Glas-Konstruktionen, 2003
  • Thurgauer Zeitung, 20.7.2010

Suggestion de citation

Trösch, Erich: "Tuchschmid", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.11.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030486/2012-11-29/, consulté le 23.02.2021.