de fr it

Office national suisse du tourisme (ONST)

Affiche publicitaire pour l'ONST en 1969, réalisée par le graphiste Philipp Giegel (Bibliothèque nationale suisse).
Affiche publicitaire pour l'ONST en 1969, réalisée par le graphiste Philipp Giegel (Bibliothèque nationale suisse).

Une motion déposée en 1911 par le conseiller national Alexander Seiler aboutit à la création en 1917 de l'Association nationale pour le développement du tourisme, qui prit le nom d'Office central suisse du tourisme en 1937 et devint en 1940 une corporation de droit public domiciliée à Zurich. La loi fédérale de 1955, révisée en 1995, lui assura une base légale et lui attribua la raison sociale d'Office national suisse du tourisme (Suisse Tourisme depuis 1996). Cette organisation faîtière, à laquelle participent la Confédération, les cantons, les offices du tourisme régionaux, ainsi que des associations et entreprises actives dans le tourisme et l'hôtellerie, a pour but la promotion de la Suisse comme pays de voyages, de vacances et de congrès. Afin d'améliorer sa présence à l'étranger, elle ouvrit une première représentation à Nice en 1923. En 1940, elle reprit le service de publicité des CFF, créé en 1904, et ses agences d'Amsterdam, Berlin, Bruxelles, Le Caire, Londres, Milan, New York, Paris, Prague, Rome, Stockholm et Vienne. En 2012, Suisse Tourisme avait vingt-deux représentations, employait quelque 240 personnes et opérait sur vingt-sept marchés nationaux. L'office gère un site internet très fréquenté, fait connaître par des campagnes et des publications les paysages, les coutumes et la culture de la Suisse, produit des guides de voyage, des cartes, des films et des brochures publicitaires. Il publie la collection Chemins vers la Suisse et depuis 1934 la Revue ONST, qui a changé plusieurs fois de titre (auj. Schweiz: das Wandermagazin).

Sources et bibliographie

  • 75 ans Office national suisse du tourisme, 1992
En bref
Variante(s)
ONST
Contexte Suisse Tourisme