de fr it

Jean-JacquesKohler

Affiche pour la présentation publique de Fip et Fop, réalisée en 1932 par Hans Tomamichel (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
Affiche pour la présentation publique de Fip et Fop, réalisée en 1932 par Hans Tomamichel (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste). […]

29.1.1860 à Lausanne, 4.10.1930, à La Tour-de-Peilz, prot., de Büren an der Aare et Lausanne. Fils de Charles-Amédée, industriel et commerçant, et d'Henriette Emilie David. Petit-fils de Charles-Amédée (->). Emma K., sa cousine, fille d'Emile, industriel au Brésil, puis municipal de Lausanne. Scolarité à Lausanne, apprentissage commercial à Bâle et stage à Paris. Avec son frère Amédée-Louis, K. transféra la fabrique de chocolat familiale de Lausanne à Echandens (1896). Il en prit la direction lors de la transformation de l'entreprise en SA en 1898. Après les fusions de 1904 avec Peter et 1911 avec Cailler, il dirigea les usines du groupe PCK (Peter-Cailler-Kohler), qui fut finalement absorbé en 1929 par Nestlé & Anglo-Swiss Condensed Milk Co. Colonel (1906), commandant de place à Lausanne (1914-1918).

Sources et bibliographie

  • A. de Mestral, «Jean-Jacques Kohler (1860-1930)», in Pionniers suisses de l'économie et de la technique, 5, 1960, 35-56
  • Encycl.VD, 3, 147-154
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.1.1860 ✝︎ 4.10.1930
Indexation thématique
Economie et professions