de fr it

La Salle

Famille d'industriels vaudois. D'origine française, les L. obtiennent la bourgeoisie d'Aubonne au XVIIIe s. et celle de Vevey en 1790. Pierre Isaac (1789), allié Dubois, négociant en métaux à Vevey, et son associé Perret, achètent en 1834 la fonderie que Niklaus Meyer von Schauensee venait d'agrandir en 1826 à Kriens (La Salle, Meyer et Co., La Salle et Co. dès 1837). Isaac est le seul patron et propriétaire dès 1847. Son fils Philippe Auguste (1819-1893), ingénieur, reprend en 1863 l'entreprise, qui devient l'une des plus importantes de la métallurgie suisse. En 1897, son fils Edouard obtient l'exploitation exclusive d'une presse à extrusion anglaise, ce qui provoque, faute de débouchés, une surcapacité de l'entreprise, qui fusionne en 1903 avec la fonderie (Metallwerke) de Dornach. Deux filles d'Edouard épousent un Gros (famille d'industriels genevois établie en Alsace), dont un fils de Louis Robert Gros-L., directeur chez La Salle, est domicilié à Lucerne.

Sources et bibliographie

  • A. de Montet, Familles bourgeoises de Vevey, ms. (BCUL)
  • Ch. Barraud, A. Steiner, Kriens, [1984], 257-258