de fr it

CharlesReuge

8.4.1839 à Buttes (auj. comm. Val-de-Travers), 23.9.1887 à Sainte-Croix, prot., de Buttes. Fils d'Ami, serrurier, et de Fanny Donnier. Marceline Belle, couturière, fille de Pierre Antoine Julien, charpentier. Installé à Sainte-Croix vers 1865, R. fonde d'abord une entreprise de textiles qui, bien que florissante, reste fragile face à la concurrence de la grande industrie. En 1880, il liquide son affaire et se lance dans la fabrication de boîtes à musique. L'activité est bien implantée dans la région, mais R. trouve un créneau avec les montres à musique. Il fabrique une centaine de modèles de haute qualité, exportés surtout vers la Chine. Son sixième fils, Albert, est le véritable fondateur de l'entreprise Reuge en 1900; Alice, femme d'Albert, en prend la direction en 1914; les trois fils du couple lui succèdent en 1926. La maison Reuge sait s'adapter et diversifier la production qui comprend, à un moment donné, également des fixations de ski. Faute d'héritiers, elle perd son statut d'entreprise familiale à la fin des années 1980. Au début du XXIe s., Reuge est le seul fabricant au monde à produire toute la gamme des boîtes à musique.

Sources et bibliographie

  • J.-C. Piguet, Les faiseurs de musiques, 1996, 377-391
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.4.1839 ✝︎ 23.9.1887
Indexation thématique
Economie et professions