de fr it

Affaire deWigoltingen

A la Pentecôte de 1664, quarante-trois mercenaires recrutés à Constance par Lucerne pour le service d'Espagne et se rendant vers la vallée de la Thur, sous le commandement du lieutenant Jakob Wagner, se disputèrent avec des protestants à Lipperswil. Des gens de Wigoltingen vinrent à la rescousse et tuèrent six soldats. Le bailli de Thurgovie, l'Uranais Franz Arnold, ne réussit pas à condamner les coupables, car la population empêcha la tenue d'un procès. Le conflit confessionnel s'envenima entre les V cantons catholiques et Zurich, qui prit la défense des protestants thurgoviens. Une sentence tomba le 15 septembre 1664, grâce à la médiation de Berne: deux hommes de Wigoltingen furent condamnés à mort, deux autres furent bannis et la commune dut assumer des frais se montant à 15 000 florins.

Sources et bibliographie

  • G. Amstein, «Das Urtheil der öffentlichen Meinung über den sogenannten Wigoltingerhandel von 1664», in ThBeitr., 24, 1884, 68-100
  • R. Burgermeister, Der Wigoltingerhandel von 1664, ms., 2006 (StATG)