de fr it

AugusteGehr

22.1.1880 à Cannes, 19.9.1934 à Lausanne, prot., de Genève. Fils de Pauline G. Luigia Ursula Blumenthal, fille de Jean, directeur d'hôtels. Ecoles à Genève. G. ouvre un atelier mécanique à Lausanne (1908). Associé à Ernest Bosshard (1913-1922), il se spécialise dans la fonderie, le nickelage et le décolletage, puis la lustrerie et les appareils électriques dès 1920. La Société des hoirs d'Auguste Gehr (1935), formée de la veuve, des deux enfants Lisette et Jean, rejoints en 1947 par le gendre Alvaro Valazza, transfère l'usine à Renens (1935), puis à Gland (1941), et produit de la ferronnerie d'art, des enseignes lumineuses, des décorations de luxe pour hôtels, théâtres (Grand Théâtre de Genève), églises. La troisième génération vend l'affaire en 1982.

Sources et bibliographie

  • H. Rieben et al., Portraits de 250 entreprises vaudoises, 1980, 44-45
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.1.1880 ✝︎ 19.9.1934
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Marion, Gilbert: "Gehr, Auguste", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.06.2003. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030774/2003-06-03/, consulté le 22.06.2021.