de fr it

Hans HeinrichHürlimann

23.11.1803 à Hombrechtikon, 27.9.1872 à Hombrechtikon, prot., de Hombrechtikon. Fils de Hans Heinrich, meunier et boursier communal à Feldbach (comm. Hombrechtikon). 1) 1826 Verena Bleuler, de Küsnacht (ZH), 2) 1860 Emilie Kunz, de Stäfa. Institut privé du Pfauen à Rapperswil (SG), formation de meunier. En 1832, H. se fit construire la villa Rosenberg à Feldbach. En 1836, il fonda dans ce village, avec deux associés, la brasserie Hürlimann, dont il devint seul propriétaire en 1838. Comme il n'avait aucune connaissance dans ce domaine, il envoya son fils Albert se former comme brasseur à Kempten et Munich, avant de lui remettre l'entreprise en 1851 (vendue en 1865 à Otto Raschle; nouvelle ouverture en 1866 à Enge, auj. comm. Zurich). Cofondateur de l'école privée zur Morgensonne à Hombrechtikon en 1837. Député au Grand Conseil zurichois (1850-1866).

Sources et bibliographie

  • P. Knobel, «Fünf Generationen im Zeichen des Bierbrauens», in Pioniere der Wirtschaft und Technik, 68, 1999, 19-24
  • P. Kupper et al., Pioniere aus Feldbach und Hombrechtikon, 2001
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 23.11.1803 ✝︎ 27.9.1872
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Illi, Martin: "Hürlimann, Hans Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.01.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030910/2008-01-16/, consulté le 27.11.2020.