de fr it

JeanFrey

Jean Frey photographié la veille de son nonantième anniversaire, en juin 1951 © KEYSTONE / Jules Vogt.
Jean Frey photographié la veille de son nonantième anniversaire, en juin 1951 © KEYSTONE / Jules Vogt.

10.6.1861 (Johann Jakob Frei) à Huggenberg (comm. Hofstetten, ZH), 26.8.1951 à Zurich, prot., de Hofstetten, de Zurich (1925). Fils d'Ulrich, petit paysan. 1) 1883 Elise Strickler, de Richterswil, 2) 1919 Ida Anna Kägi, de Bauma et Winterthour. Ecole secondaire à Elgg, formation d'imprimeur à Wald (ZH) et Richterswil. Entre 1882 et 1884, F. acheta des imprimeries à Aarburg, Zofingue et Thoune; il y tira des revues locales comme la Schweizerische Allgemeine Volkszeitung. Il fonda une imprimerie et maison d'édition à Zurich en 1889 (Jean Frey SA en 1919), qu'il dirigea jusqu'en 1951, avec un flair certain pour les titres attrayants (notamment Schweizer Wochen-Zeitung, Nebelspalter et Sport). F. misa rapidement sur l'information par l'image, les technologies d'impression les plus modernes et le financement par le biais de la publicité. Il siégea durant de nombreuses années aux comités de l'Association suisse des éditeurs de journaux, de l'Office zurichois du tourisme et de l'Association zurichoise des journalistes (Zürcher Presseverein). Après sa mort, l'entreprise familiale subit une restructuration et son petit-fils Max (1924-1994) en devint actionnaire majoritaire, puis unique. Max fit du groupe Jean Frey (imprimerie, reproduction et éditions) l'une des plus importantes entreprises des médias en Suisse: celle-ci disposait de grandes imprimeries à Zurich et Winterthour, exploitait des cinémas à Zurich et à Berne, et éditait plusieurs journaux ou revues, dont Die Weltwoche, Züri-Leu, Sport, Annabelle, Bilanz, Pop et, après le rachat de l'imprimerie Berichthaus en 1978, le Tagblatt der Stadt Zürich. Le groupe prit part en 1959 au lancement du quotidien de boulevard Blick. Il occupait environ 1200 collaborateurs, quand en 1987, Max le vendit à l'Omni Holding de Werner K. Rey. Après la déroute de ce dernier, le groupe fut repris en 1991 par la société Curti Medias (dirigée par Beat Curti, ancien délégué du conseil d'administration de Jean Frey SA), passée en majorité à la Basler Mediengruppe en 1995, laquelle vendit en 2002, par l'intermédiaire de Swissfirst Bank, Jean Frey SA à des investisseurs regroupés autour de Tito Tettamanti, actionnaire principal.

Sources et bibliographie

  • Schweizer Wochen-Zeitung, 12.6.1926
  • Jean Frey (1861-1951) in memoriam, 1951
  • Die Weltwoche, 27.1.1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.6.1861 ✝︎ 26.8.1951
Indexation thématique
Economie et professions