de fr it

CharlesBrown

30.6.1827 à Uxbridge (auj. Londres), 6.10.1905 à Bâle, Anglais. 1862 Eugénie Pfau, de Winterthour. Après s'être détaché d'une famille sectaire, B. se forma dans la fabrique de machines Maudslay Sons & Field à Londres. Par l'entremise d'un beau-frère de Johann Jakob Sulzer (1806-1883), il entra en 1851 au service de l'entreprise Sulzer frères à Winterthour, qui dut sa réputation mondiale au succès des machines à vapeur de cet inventeur génial et visionnaire. Créateur, en 1871, et directeur technique de la Fabrique suisse de locomotives et de machines à Winterthour, B. mit au point plusieurs modèles de locomotives à vapeur. Il reprit en 1884 la direction du département électrotechnique de la fabrique de machines (Werkzeug- und Maschinenfabrik, puis Maschinenfabrik) d'Oerlikon et créa, en 1885, sur mandat d'Armstrong, Mitchell & Co. (Newcastle, Grande-Bretagne) un chantier naval à Pouzzoles près de Naples. Dès 1890, il travailla comme ingénieur indépendant à Bâle.

Sources et bibliographie

  • Fonds, Technorama, Winterthour
  • Revue polytechnique suisse, 14.10.1905
  • N. Lang, Charles E.L. Brown (1863-1924), Walter Boveri (1865-1924), 1992, 14-21
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 30.6.1827 ✝︎ 6.10.1905

Suggestion de citation

Müller, Ueli: "Brown, Charles", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.08.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030946/2004-08-26/, consulté le 08.05.2021.