de fr it

GustaveNaville

17.10.1848 à Genève, 6.11.1929 à Kilchberg (ZH), prot., de Genève et Zurich. Fils de Jacques-Adrien (->). Frère d'Edouard (->). 1874 Charlotte Neher, fille de Johann Georg. Beau-frère d'Oscar Neher. Scolarité à Genève, études d'ingénieur mécanicien à l'EPF de Zurich (1867-1870). Ingénieur chez Escher, Wyss & Cie à Zurich (1873), associé (1876), président de la direction (1882) et délégué du conseil d'administration (1889-1902), N. développa la construction de bateaux à vapeur et de turbines. Cofondateur en 1887 de la Société métallurgique suisse et en 1888 de la future Alusuisse (vice-président et dès 1915 président du conseil d'administration, directeur général dès 1920). Administrateur du Crédit suisse (1892-1900). Cofondateur et président de la Société suisse des fabricants de machines (1883-1928), président de l'Association patronale suisse de l'industrie des machines (1905-1929), cofondateur et président de l'Union centrale des associations patronales suisses (1908-1921), président de la Société suisse des ingénieurs et architectes (1907-1912). Membre du conseil de l'Ecole polytechnique fédérale (1891-1927, vice-président dès 1898, docteur honoris causa en 1918). Défenseur des intérêts de la technique et de l'industrie, N. joua un rôle pionnier dans le domaine de l'aluminium. Colonel (1898).

Sources et bibliographie

  • A. de Mestral, «Gustave Naville-Neher 1848-1929», in Pionniers suisses de l'économie et de la technique, 4, 1958, 31-48
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Bürgi, Markus: "Naville, Gustave", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.07.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/030955/2009-07-08/, consulté le 24.10.2020.