de fr it

CasparAppenzeller

6.7.1820 à Höngg (auj. Zurich), 10.2.1901 à Muralto, prot., de Höngg, dès 1867 de Zurich. Fils de Caspar, batelier de la Limmat et pêcheur. 1846 Anna Landolt, de Zurich. A. fit carrière dans la soierie: apprenti secrétaire chez Usteri-von Muralt à Zurich, marchand dès 1850, il créa une retorderie de soie à Albisrieden en 1854, transférée à Wangen (auj. Wangen-Brüttisellen) en 1856, fut cofondateur de la fabrique de tissage mécanique de Winterthour en 1871 et copropriétaire de la fabrique de foulards de Bregenz (A) en 1875. Alliant le réalisme en affaires à un idéalisme humanitaire nourri de christianisme, il multiplia les activités de bienfaisance: fonds d'apprentissage pour ouvrières pauvres (1864), soutien à la fondation Pestalozzi de Schlieren (créée en 1867), à l'institut catholique de jeunes filles de Richterswil (1881) et à la maison de repos de Fluntern (1890); fondation et gestion de foyers pour jeunes filles à Wangen (1857) et Tagelswangen (1869), ainsi que d'un institut d'éducation au travail pour garçons, ouvert en 1874 à Brüttisellen (déplacé à Baltenswil en 1882), qui fut le noyau de la future fabrique de chaussures de son gendre Heinrich Walder.

Sources et bibliographie

  • H. Walder, Caspar Appenzeller, 1903
  • W. Baumann, «Caspar Appenzeller ― der zweite Pestalozzi und sein Wirken in Wangen-Brüttisellen», in Neujahrsblatt für Wangen-Brüttisellen, 1976, 2-10
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.7.1820 ✝︎ 10.2.1901
Indexation thématique
Economie et professions