de fr it

MarcelLefebvre

29.11.1905 à Tourcoing (Nord-Pas-de-Calais), 25.3.1991 à Martigny, cath., Français. Fils de René, fabricant de textiles (✝︎1944 au camp de concentration de Sonnenberg), et de Gabrielle Watine. Etudes de théologie à l'université grégorienne de Rome, doctorat. Prêtre dans le diocèse de Lille (1929). Entré dans la congrégation des spiritains (1931), missionnaire au Gabon (1932-1946), vicaire apostolique à Dakar (1947), délégué apostolique pour les colonies françaises d'Afrique (1948), archevêque de Dakar (1955-1962). Supérieur général des spiritains (1962-1968). Membre de la commission centrale pour la préparation du concile Vatican II (1960). Tenant d'une tradition catholique proche du mouvement d'extrême-droite Action française, L. prit position durant le concile contre les réformes en cours, contre les déclarations sur la collégialité des évêques et le décret sur la liberté religieuse. Il fonda à Fribourg, en 1970, la Fraternité sacerdotale de Saint-Pie X et créa à Ecône, en 1971, le séminaire Saint-Pie X, lieu de formation de théologiens opposés aux réformes de Vatican II. Ces institutions perdirent leur reconnaissance officielle en 1975. En dépit de l'interdiction papale, L. ordonna treize diacres et prêtres en 1976, ce qui lui valut une sanction de l'Eglise, à savoir la suspense a divinis. Il ordonna de son propre chef, en 1988, quatre évêques et fut alors excommunié.

Sources et bibliographie

  • Lettre ouverte aux catholiques perplexes, 1985
  • A. Schifferle, Marcel Lefebvre - Ärgernis und Besinnung, 1983
  • I. Raboud, Temps nouveaux, vents contraires: Ecône et le Valais, 1992
  • LThK, 6, 738
  • J.-M. Savioz, Essai hist. sur la fondation de la fraternité sacerdotale Saint Pie X par Mgr Marcel Lefebvre et sur l'installation de son séminaire à Ecône en Valais (1969-1972), mém. lic. Fribourg, 1996
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.11.1905 ✝︎ 25.3.1991
Indexation thématique
Religion (catholicisme)