de fr it

Charles-LouisLoys de Cheseaux

22.3.1730 à Lausanne, 29.8.1789 à Lausanne, prot., de Lausanne. Fils de Paul-Etienne, banneret, et d'Estienne-Judith de Crousaz. Frère de Jean Philippe (->), petit-fils de Jean Philippe (->) et de Jean-Pierre de Crousaz. Célibataire. Héritier, entre autres, de la seigneurie de Cheseaux, L. la vendit en 1769. Membre de la Société économique de Berne dès 1762, il publia dans ses mémoires un Essai sur la population du canton de Berne et particulièrement du Pays de Vaud (1766). Egalement intéressé par la physique, il fit paraître un Discours philosophique sur la physique et l'histoire naturelle (1762) et un Abrégé chronologique pour servir à l'histoire de la physique jusqu'à nos jours (4 vol., 1786-1789). Passionné par l'interprétation des prophéties bibliques, L. crut retrouver dans l'Apocalypse la prédiction de la chute de l'Empire ottoman. Très proche d'Antoine Court de Gébelin, homme de lettres et de sciences.

Sources et bibliographie

  • Harmonie des prophéties, 1774
  • Fonds de Loys, ACV
  • H. Vuilleumier, Hist. de l'Eglise réformée du Pays de Vaud sous le régime bernois, 4, 1933, 470
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF