de fr it

Isaac-BénédictPrevost

7.8.1755 à Genève, 18.6.1819 à Montauban, prot., de Genève. Fils de Jean-Jacques, graveur, et de Marie-Elisabeth Henry. Cousin de Pierre (->). Célibataire. Scolarité rudimentaire, apprentissage de graveur, puis d'épicier (les deux inachevés). Précepteur à Montauban dès fin 1777, P. compléta sa formation et se lança dans la recherche scientifique, en mathématiques d'abord, puis en physique et sciences naturelles. Il renonça en 1784 à l'offre de devenir professeur à l'académie des gentilshommes de Berlin. Au terme de longues recherches sur le charbon ou carie du blé (nielle), P. identifia le champignon responsable et publia un mémoire dans lequel il recommandait l'emploi de solutions sulfatées pour prévenir la maladie (1807). Professeur de philosophie naturelle et rationnelle à la faculté protestante de Montauban de 1810 à sa mort.

Sources et bibliographie

  • DSB, 11, 131-132
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF