de fr it

PaulBernays

17.10.1888 à Londres, 18.9.1977 à Zurich, israélite, de Zurich. Fils de Julius Bernays, marchand, et de Sara née Brecher. Célibataire. Paul Bernays grandit à Berlin, où il vécut à partir de 1895. Après avoir obtenu son baccalauréat au Köllnisches Gymnasium de Berlin en 1907, il étudia les mathématiques, la philosophie et la physique théorique à Berlin (1908-1909), puis à Göttingen (1909-1912). En 1912, il passa son doctorat chez Edmund Landau à Göttingen et son habilitation à l'Université de Zurich, où il fut privat-docent de 1913 à 1917. Avant sa démission officielle, en 1919, il revint à Göttingen à la demande de David Hilbert, où il écrivit une seconde thèse d'habilitation consacrée à la logique des propositions (1918). Privat-docent dès 1919 et professeur extraordinaire à Göttingen dès 1922, il fut licencié en 1933 car non aryen (antisémitisme). De retour en Suisse en 1934, il fut privat-docent (1939-1945) et professeur extraordinaire (1945-1959) de mathématiques supérieures à l'Ecole polytechnique fédérale (EPF) de Zurich. Cependant, la place qu'il occupait dans le monde académique ne correspondait pas à son importance du point de vue scientifique, car Bernays fut l'un des principaux représentants de la logique mathématique au XXe siècle. Il contribua notamment à la recherche en rédigeant, avec Hilbert, un ouvrage sur les fondements des mathématiques (Grundlagen der Mathematik, 2 vol., 1934-1939). Son œuvre principale, A System of Axiomatic Set Theory (7 vol., 1937-1954), est importante pour l'axiomatisation de la théorie des ensembles. La distinction qu'il établit entre les ensembles et les classes est universellement admise (théorie des ensembles de Bernays et Gödel). Auteur de plusieurs écrits philosophiques (notamment Abhandlungen zur Philosophie der Mathematik, 1976), il participa en 1946 à la fondation à Zurich de l'Internationale Gesellschaft zur Pflege der Logik und Philosophie der Wissenschaften et à la création de la revue Dialectica. Bernays reçut de nombreuses distinctions, dont un doctorat honoris causa de l'Université de Munich en 1976.

Sources et bibliographie

  • Bernays, Paul; Hilbert, David: Grundlagen der Mathematik, 2 vol., 1934-1939 (1968-19702).
  • Bernays, Paul: A System of Axiomatic Set Theory, 7 vol., 1937-1954.
  • Bernays, Paul: Abhandlungen zur Philosophie der Mathematik, 1976.
  • Müller, Gert Heinz (éd.): Sets and Classes. On the Work by Paul Bernays, 1976 (avec liste des œuvres).
  • Lauener, Henri: «Paul Bernays (1888-1977)», in: Zeitschrift für allgemeine Wissenschaftstheorie, 9, 1978, pp. 13-20 (nécrologie).
  • «Bernays, Paul», in: Röder, Werner; Strauss, Herbert A. (éd.): Biographisches Handbuch der deutschsprachigen Emigration nach 1933, vol. 2, 1983, p. 96.
  • «Bernays, Paul (Isaak) (1888-1977)», in: Porter, Roy (éd.): The Hutchinson Dictionary of Scientific Biography, 19942, p. 60.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.10.1888 ✝︎ 18.9.1977

Suggestion de citation

Thomas Fuchs: "Bernays, Paul", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.04.2022, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031301/2022-04-04/, consulté le 29.11.2022.