de fr it

KarlBretscher

4.7.1883 à Enge (auj. Zurich), 3.3.1966 à Berne, d'Enge, de Berne en 1934. Fils d'Emanuel, employé des chemins de fer, et de Regina Diebold. 1919 Ida Hanslin, fille de Konrad, avocat. Apprentissage de mécanicien (1901-1903), technicum de Winterthour (1903-1906). B. monta à Berne en 1908 pour la compagnie Bell Telephone d'Anvers, son employeur de 1906 à 1908 et de 1912 à 1918, le premier réseau téléphonique à batterie centrale. De 1908 à 1912, il travailla pour l'Administration fédérale des téléphones et fit un voyage d'études aux Etats-Unis. En 1918 il passa chez Hasler SA à Berne (délégué du conseil d'administration de 1921 à 1941, directeur unique de 1922 à 1935), pour développer en Suisse une industrie des télécommunications indépendante des licences étrangères ("système Hasler 31" pour les gros centraux urbains). Directeur de la fabrique de machines Wifag à Berne (1941-1953). Fondateur et président (1927-1932) de Pro Telefon, promoteur en 1930 de la chaire de technique des courants faibles à l'EPF de Zurich et en 1939 de la Werkzeitung der schweizerischen Industrie, membre de plusieurs organisations patronales et de la commission fédérale des poids et mesures (1940-1955), docteur honoris causa de l'université de Berne (1951), B. fut un pionnier de l'industrie suisse des télécommunications.

Sources et bibliographie

  • W. Keller, «Karl Bretscher», in Schweizer Pioniere der Wirtschaft und Technik, 19, 1968, 81-126, 130
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Thomas Fuchs: "Bretscher, Karl", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.12.2002, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031319/2002-12-19/, consulté le 03.03.2024.