de fr it

Richard R.Ernst

A l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, vers 1991 (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).
A l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, vers 1991 (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).

14.8.1933 à Winterthour, prot., de Winterthour. Fils de Robert, professeur d'architecture au technicum de Winterthour. Magdalena Kielholz, fille de Paul, instituteur. Etudes de chimie (1952-1956), puis assistanat à l'EPF de Zurich, doctorat en 1962. Collaborateur des laboratoires Varian Associates à Palo Alto (Californie, 1963-1968). Privat-docent (1968), professeur assistant (1970), extraordinaire (1972) et ordinaire (1976-1998) de chimie physique à l'EPF de Zurich. Pionnier de la spectroscopie par résonance magnétique nucléaire (RMN), E. contribua à imposer ce procédé en l'améliorant à l'aide des transformations de Fourier; il y travailla avec Weston A. Anderson, puis lui-même et Kurt Wüthrich le développèrent à l'EPF de Zurich. Sa méthode permettait d'explorer la structure moléculaire de substances chimiques ou biologiques en solution, c'est-à-dire dans leur environnement naturel ou même sur le vivant, ouvrant ainsi sans cesse de nouveaux champs d'application, notamment dans le diagnostic médical. E. est l'un des auteurs des Principles of Nuclear Magnetic Resonance in One and Two Dimensions (1986). Président de la commission de la recherche de l'EPF de Zurich (1990-1994). Vice-président dès 1989 du conseil d'administration de Spectrospin AG à Fällanden (Bruker AG dès 1998). Docteur honoris causa des écoles polytechniques de Lausanne (1985) et Munich (1989), des université de Zurich (1994) et Anvers (1997), Prix Marcel Benoist (1986), Prix Nobel de chimie (1991).

Sources et bibliographie

  • ETH Zürich, noo 238, décembre 1991, 6-7
  • T. Frängsmyr, éd., Les prix Nobel 1991, 1992, 64-115
  • M. Stuber, S. Kraut, Le Prix Marcel Benoist de 1920 à 1995, 1995
  • Encyclopedia of Nuclear Magnetic Resonance, 1, 1996, 293-306
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.8.1933