de fr it

JulesFaesch

23.4.1833 à Genève, 14.3.1895 à Menton (Côte d'Azur), prot., de Genève. Fils d'Alphonse François, de Bâle, juge au tribunal civil de Genève, et de Louise Elisabeth Micheli. 1866 Amélie de Senarclens, fille d'Henri. Diplôme d'ingénieur de l'Ecole centrale des arts et manufactures de Paris. Engagé par Weibel & Briquet (précurseurs des Ateliers des Charmilles), puis associé et chef de la maison Faesch et Piccard (turbines), F. se fait connaître par un moteur alimenté en énergie primaire par de l'eau sous pression, élément essentiel du système hydraulique de la centrale de la Coulouvrenière (1883-1886). La "turbine Faesch" (puissance de 50 à 70 CV) sera détrônée par l'avènement de l'électricité. F. fut membre du Conseil municipal (législatif) de Genève de 1862 à 1870. Major (1871) dans les troupes du génie, il participa à la construction de la route carrossable de la Furka (1863-1866).

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 3, 263-264
  • S. Paquier, Hist. de l'électricité en Suisse, 1998, 398, 512-513
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 23.4.1833 ✝︎ 14.3.1895