de fr it

Carl FriedrichGeiser

26.2.1843 à Langenthal, 7.3.1934 à Küsnacht (ZH), prot., de Langenthal. Fils de Friedrich, boucher, aubergiste et député au Grand Conseil, et d'Anna Barbara Hofer. 1872 Emma Gessner, fille d'Eduard, caissier d'une administration domaniale. Etudes à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (1859-1861), puis à l'université de Berlin (1861-1863), où enseignait son grand-oncle Jakob Steiner. Privat-docent à l'EPF (1863-1869), professeur titulaire de mathématiques pures et appliquées (1869-1873), professeur ordinaire de mathématiques supérieures et de géométrie synthétique (1873-1913), ainsi que directeur de l'Ecole (1881-1887 et 1891-1895). G. fournit d'importantes contributions à la géométrie algébrique. Il découvrit notamment "l'involution de Geiser" (1867) et développa une méthode pour trouver toutes les surfaces minimales rectilignes possibles (1904). Il encouragea le développement de l'enseignement supérieur. Premier président de la Commission fédérale de maturité, président central de la Société helvétique des sciences naturelles (1898-1904), organisateur du 1er congrès international des mathématiciens à Zurich (1897), docteur honoris causa de l'université de Berne et de l'EPF de Zurich (1918).

Sources et bibliographie

  • Fonds, ETH-BIB
  • Actes SHSN, 1934, 522-528 (avec liste des œuvres)
  • NDB, 6, 154-155
  • DSB, 5, 339-340
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.2.1843 ✝︎ 7.3.1934

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Geiser, Carl Friedrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.11.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031355/2006-11-23/, consulté le 29.11.2020.