de fr it

HenriGicot

23.1.1897 au Landeron, 3.8.1982 à Fribourg, de Fribourg. Fils de Maurice, ingénieur municipal du Landeron, et de Marie-Louise Favre. Geneviève Genoud. Etudes de génie civil à l'EPF de Zurich (1915-1919), collaborateur au bureau d'ingénieurs Heinrich Eduard Gruner à Bâle (1919-1927). G. dirigea son propre bureau à Fribourg (1927-1971). La construction du barrage de Rossens (FR), de 1944 à 1948, lui assura une notoriété internationale. Désormais expert en barrages, G. fournit les plans pour ceux de Montsalvens bei Broc (1919-1921), Gebidem au-dessous du glacier d'Aletsch (1949-1950), de Delcommune (Congo belge, 1950-1952), du Vieux-Emosson (1954-1955), de Zeuzier (1955-1957), de Schiffenen près de Guin (1960-1964), des Toules au Grand-Saint-Bernard (1961-1963) et de l'Hongrin (1964-1968). Il construisit en outre les ponts du Javroz près de Charmey (1949-1951) et du Gottéron à Fribourg (1958-1960). G. fut promoteur et président du Comité suisse des grands barrages (1948-1961), membre du conseil de l'Ecole polytechnique (1953-1967) et expert de la Banque mondiale en Asie et en Amérique du Sud. Docteur honoris causa de l'université de Fribourg (1962) et de l'EPF de Zurich (1968).

Sources et bibliographie

  • Architektenlex., 215-216
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Allenspach, Christoph: "Gicot, Henri", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.09.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031359/2005-09-07/, consulté le 28.11.2020.