de fr it

KurtGrob

11.7.1920 à Winterthour, 2.3.1987 à Wallisellen, prot., de Dinhard. Fils de Johannes, instituteur, et de Frieda Bosshard. Frère de Hans (->). 1948 Gertrud Jacob, fille de Julian François Sebastian. Gymnase littéraire à Winterthour jusqu'en 1939, études de chimie à l'EPF de Zurich (1940-1946), doctorat ès sciences naturelles avec une thèse sur les processus biochimiques de la fermentation du tabac (1948). Après avoir travaillé pendant un an dans l'industrie du tabac, G. fut maître principal de chimie au gymnase du Rämibühl (Zurich) de 1949 à 1981 et chargé de cours en didactique de la chimie dès 1958. Ses recherches sur l'analyse de la fumée du tabac lui firent tester dès 1959 la nouvelle technique de la chromatographie en phase gazeuse, qu'il perfectionna dès 1964 avec l'aide de son épouse pour en faire un des principaux instruments de la chimie analytique moderne. En 1974, il travailla à l'Institut fédéral pour l'aménagement, l'épuration et la protection des eaux (IFAEPE), où il parvint à mettre au point une méthode d'analyse des traces de substances toxiques dans l'eau. Privat-docent (1974-1983) et professeur titulaire (1983-1985) à l'EPF de Zurich qui, comme l'université de Berne en 1973, lui décerna en 1974 un doctorat honoris causa.

Sources et bibliographie

  • NZZ, 17.3.1987
  • W. Blum, «Kurt Grob (1920-1987)», in Vierteljahresschrift der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich, 132, cah. 3, 1987, 188
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.7.1920 ✝︎ 2.3.1987