de fr it

KarlGräffe

7.11.1799 à Brunswick, 2.12.1873 à Zurich, prot., de Brunswick, de Wipkingen (1836) et Zurich (1852). Fils de Dietrich Heinrich, joaillier. 1830 Lucie Sulzer, fille de Ludwig, commerçant. Formation de joaillier à Hanovre (1813-1816). Afin d'aider sa famille tombée dans le dénuement, G. fut contraint de reprendre avec sa mère les affaires de son père. Parallèlement, il prépara avec l'aide d'un ami son entrée au Carolinum de Brunswick, où il fut admis comme élève libre (1821). Il étudia les sciences à Göttingen (1824-1825, doctorat), fut professeur de mathématiques à l'institut technique de Zurich (1828-1833), à l'école industrielle supérieure, fondée peu auparavant (1833-1868), enfin privat-docent, puis professeur extraordinaire (dès 1860) à l'université de Zurich. Le nom de G., auteur de manuels, reste surtout associé à la "méthode de G." pour résoudre les équations numériques de degré supérieur (Die Auflösung der höheren numerischen Gleichungen, 1837).

Sources et bibliographie

  • R. Wolf, Carl Heinrich Gräffe, 1874
  • NDB, 6, 713-714
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.11.1799 ✝︎ 2.12.1873

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Gräffe, Karl", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 01.12.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031368/2005-12-01/, consulté le 02.12.2020.