de fr it

PaulStroehlin

10.9.1864 à Genève, 4.3.1908 aux Eaux-Vives (auj. comm. Genève), de Genève. Fils de Jean-Baptiste, chirurgien en chef de l'hôpital cantonal, et de Laure Amiel. Neveu de Henri-Frédéric Amiel. 1894 Bertha Putzke. Gymnase à Genève, études d'histoire et de numismatique aux universités de Berlin et de Leipzig (1882-1888). Rentier et marchand numismate, S. fut de 1889 à sa mort président de la Société suisse de numismatique et directeur (et fondateur) de la Revue suisse de numismatique, auxquelles il donna un essor décisif. Il exposa plus de 9000 monnaies suisses à l'Exposition nationale de 1896 et fit don ou déposa quelque 6000 monnaies au cabinet de numismatique de Genève. Franc-maçon, il créa le Musée de la loge Union et Travail à Genève (1897). Il publia le Journal des collectionneurs.

Sources et bibliographie

  • E. Demole, Notice nécrologique sur Paul-Frédéric-Charles Strœhlin, 1908
  • M. Campagnolo, «Les années "genevoises" de la Soc. suisse de numismatique», in Gazette numismatique suisse, 54, 2004, 96-102
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.9.1864 ✝︎ 4.3.1908

Suggestion de citation

Campagnolo, Matteo: "Stroehlin, Paul", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.09.2011. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031443/2011-09-26/, consulté le 26.10.2021.