de fr it

Pierre d'Airebaudouze

1557 à Genève, 8.3.1627 à Genève, prot., d'une famille d'Anduze (Languedoc), réfugiée en 1552. Fils de Guillaume. Avocat et docteur en droit à Genève, A. fut membre des Deux-Cents (1590), des Soixante (1599) et du Petit Conseil (1610). Procureur général de 1605 à 1610. Une inscription dans sa maison (7, rue de l'Evêché), rappelle les travaux qu'il y fit exécuter en 1606. Il finança en 1609-1611 la construction du temple de Gy. A. travailla à diverses éditions: Institutes Justiniani (1593), Opera d'Ausone (1588), un ouvrage de géographie (Orbis terrarum synoptica epitome una cum geographia poetica, 1589). Son nom y est latinisé en Petrus ab Area Baudoza Cestius, ce que d'aucuns ont autrefois francisé en Baudoche. Paul-E. Martin lui a restitué la paternité des Chroniques de la Cité de Genève qu'Eugène Ritter avait attribuées à Simon Goulart en 1886.

Sources et bibliographie

  • A. Rivier, «Pierre d'Airebaudouze Du Cest jurisconsulte genevois», in Revue de législation, 1870, 56-73
  • P.-E. Martin, «Deux chroniqueurs genevois du XVIe  et du XVIIe s.», in BHG, 6, 1937, 203-240
  • Feller/Bonjour, Geschichtsschreibung, 1, 375
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1557 ✝︎ 8.3.1627