de fr it

AlfredKern

Portrait du chimiste. Photographie d'August Höflinger, Bâle, vers 1890 (Firmenarchiv der Novartis AG, Bâle, SA FOT 2.18.047).
Portrait du chimiste. Photographie d'August Höflinger, Bâle, vers 1890 (Firmenarchiv der Novartis AG, Bâle, SA FOT 2.18.047).

24.12.1850 à Bülach, 2.3.1893 à Bâle, de Bülach. Fils de David, secrétaire du Conseil de district et président de commune, et d'Elisabeth Meierhofer. 1874 Johanna Katharina Emma Anselm, fille d'un commerçant, d'Offenbach (Hesse). Ecole industrielle à Zurich (1865-1868), études de chimie (1868-1870) et assistanat auprès du professeur Johannes Wislicenus (1870-1872) à l'EPF de Zurich, doctorat à l'université de Giessen (1874). K. travailla à l'usine chimique Karl Oehler d'Offenbach (1872-1878), puis dirigea le département des colorants à base de triphénylméthane (1879-1884) chez Bindschedler & Busch (Ciba dès 1884) à Bâle. Au début des années 1880, il fit plusieurs découvertes techniques importantes. Il inventa un procédé de fabrication industrielle du phosgène, produit dont l'utilisation relança durablement le secteur des colorants de synthèse. En 1886, il fonda avec Edouard Sandoz la fabrique Kern & Sandoz à Bâle (plus tard Sandoz SA), qui, grâce aux résultats de ses recherches sur les colorants, prit un rapide essor.

Sources et bibliographie

  • R. Riedl-Ehrenberg, «Alfred Kern (1850-1893)», in Schweizer Pioniere der Wirtschaft und Technik, 44, 1986, 9-43
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF