de fr it

GustaveMartinet

23.02.1861 à Vuitebœuf, 5.10.1928 à Lausanne, prot., de Vuitebœuf. Fils de David Louis, agriculteur et propriétaire d'une scierie, et de Nanette Fanchette Briod. 1888 Marie Aline Dagon, fille de Daniel. Collège industriel d'Yverdon, école normale de Lausanne. Instituteur en 1880. Etudes d'agronomie à l'Ecole polytechnique de Zurich et à Paris (1885-1888). M. dirigea (1888-1897) la station d'économie laitière de l'institut agricole vaudois et, également, dès 1892, l'école cantonale de fromagerie de Moudon. Directeur de la nouvelle station fédérale d'essais et de contrôle des semences de Mont-Calme à Lausanne (1898-1925), il fut aussi chargé d'enseignement à l'école cantonale d'agriculture (1888-1915) et à l'université de Lausanne (privat-docent, 1895-1924). Cofondateur en 1909 de l'Association suisse des sélectionneurs et cultivateurs de semences améliorées, première du genre en Suisse, directeur de la revue La Terre vaudoise (1913-1927), membre du comité de l'Union suisse des paysans (1917-1928), il siégea aussi comme élu radical au Conseil communal (législatif) de Lausanne (1890-1898) et au Grand Conseil vaudois (1901-1925). M. fut un pionnier de la culture céréalière selon la méthode de la sélection systématique, pratiquée en étroite collaboration entre les scientifiques et les agriculteurs. Docteur honoris causa de l'EPF de Zurich en 1921.

Sources et bibliographie

  • Dossier ATS, ACV
  • Bull. de la Soc. botanique suisse, 38, 1928, 5-8
  • H. Brugger, Die schweizerische Landwirtschaft 1850 bis 1914, 1978, 391
  • P. Moser, Sélectionner, semer, récolter, 2003 (all. 2003)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF