de fr it

LorenzRosenbaum

Mentionné en 1521, après 1570, prot., de Schaffhouse. Fils de Conrad Rosenbom, orfèvre de Raiffenspurg (Ravensburg?). 1535 à Augsbourg NN König, fille de Hans, maisonneur. De 1524 à 1532, R. séjourna hors de Schaffhouse, peut-être à Augsbourg. Il est attesté comme maître en 1526. De retour à Schaffhouse en 1533, il représenta la corporation des Epiciers au Grand Conseil (1535-1539) et fut responsable de la monnaie municipale (1537). Il quitta à nouveau Schaffhouse en 1539 et acquit la bourgeoisie d'Augsbourg, puis reprit celle de Schaffhouse en 1546. De 1560 à 1570, il est cité comme bourgeois forain dans les registres fiscaux de Schaffhouse. R. travailla comme orfèvre, médailleur et graveur de poinçons entre 1520 et 1570. Il atteignit l'apogée de sa carrière vers 1559-1560, quand l'empereur Ferdinand Ier, des princes et de riches bourgeois lui passèrent de nombreuses commandes de médailles-portraits lors de la Diète impériale à Augsbourg. Grâce à celles-ci, R. bénéficie d'une renommée d'artiste important de la Renaissance.

Sources et bibliographie

  • F. Wielandt, «Lorenz Rosenbaum, Eisengraber und Medailleur (ca. 1500-1575)», in Hamburger Beiträge zur Numismatik, 16, 1962, 307-320
  • Schaffhauser Goldschmiedekunst, cat. expo. Schaffhouse, 1997, 168
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Lorenz Rosenbom
Dates biographiques Première mention 1521 ✝︎ après 1570